Opus Pokus

roman "Une semaine formidable"

Parution le 7 octobre 2022

roman thomas valentin

Editions Opus Pokus
Auteur : Thomas Valentin
ISBN : 978-2-958506605
Format 14×21,6 cm – 336 pages

DISPONIBLE EN LIBRAIRIE
Demandez à votre libraire de le commander pour vous !

ISBN 9782958506605

Sommaire

roman - 4ème de couverture

Deux familles se rencontrent à l’occasion du mariage de leurs enfants, à Gérardmer, en juin 1970. Isabelle et Paul viennent célébrer leur union, mais une semaine avant le plus beau jour de leur vie, les futurs mariés découvrent que rien n’a été préparé… Pourquoi les invitations sont-elles restées dans leur carton ? Et au final, que reste-t-il après la cérémonie ?

Une photo, une flèche empennée de blanc, et par un joyeux miracle, des enfants, descendants des turpitudes d’aïeux bavards ou mutiques, de leurs vies marquées par une traversée vers Oran, le bombardement d’un village, un enterrement à l’aube, une panne dans le Rif, et des choix comme autant de sauts dans le vide composant un héritage invisible. A réveiller les démons de la forêt vosgienne, ce voyage dans le temps mené comme une enquête révélera la nature de cet héritage.

" Nous sommes là par un joyeux miracle… descendants des turpitudes "

Si ce roman se déroule au XXème siècle, l’auteur aborde des sujets actuels tels que la montée de l’intolérance, les déplacements de populations, les inégalités entre les hommes et les femmes, et un sujet éternel : la difficile naissance d’un regard bienveillant entre belle-mère et belle-fille. 

La semaine précédant le mariage est devenue le prétexte de conter les destins de trois femmes (Yvonne, Clémence et Marguerite), et un homme (Clovis) traversant les avanies de l’Histoire et la sauvagerie du monde en s’y adaptant avec plus ou moins de bonheur.

Où se déroule cette semaine formidable ?

Principalement à Gérardmer, la perle des Vosges.
Au bord du lac, la ville s’étend vers l’est et les lacs de Longemer et Retournemer. Nous sommes donc dans la vallée des lacs.
Au bord du lac de Gérardmer, se dressent de nombreux hôtels, dont la référence, l’hôtel Beau Rivage qui accueille les touristes depuis plus d’un siècle. Juste en face, un autre hôtel, plus modeste, attire les amateurs de mini-golf. Une véritable institution à Gérardmer pendant un demi-siècle, de 1955 à 2005. En 1970, le parc de l’hôtel et son mini-golf sont le théâtre d’un mariage… Il en reste même un endroit qu’on appelle maintenant « la terrasse des belles-mères ».